Accueil ECONOMIE Zone économique spéciale de Pointe-Noire : la Chine tient à la concrétisation du projet
Zone économique spéciale de Pointe-Noire : la Chine tient à la concrétisation du projet
Une vue de la salle lors de l'audience.

Zone économique spéciale de Pointe-Noire : la Chine tient à la concrétisation du projet

Les études de faisabilité de la Zone économique spéciale de Pointe-Noire étant presque terminée, une autre délégation d’experts chinois vient d’arriver en République du Congo. L’objectif de leur mission est de mener cette fois-ci les études en vue de la construction des voies d’accès aux alentours de ladite zone économique. 

 Avant  de se rendre sur le site des travaux à Pointe-Noire, le vice-président du Fonds de développement sino-africain, Zhou Chao a présenté au ministre de l’Aménagement du territoire et de la Délégation générale aux Grands travaux, Jean Jacques Bouya, ces quatres experts chinois. « je suis venu vous montrer l’équipe qui sera chargée de réaliser les études de faisabilité en vue de la construction des infrastructures routières qui ouvriront la zone au monde », a indiqué en substance le vice-président du Fonds de développement sino-africain.

Ces experts seront accompagnés à Pointe-Noire des cadres du ministère, question de leur aider à obtenir toutes les données qu’ils  auront besoin pour l’aboutissement du projet, a signifié Jean Jacques Bouya.

« Nous souhaitons qu’au prochain sommet Chine-Afrique, le Congo sert d’exemple dans le cadre de la mise en oeuvre de ce fonds », a-t-il indiqué.

Rappelons qu’une délégation constituée de 18 experts chinois issus notamment de l’Institut chinois de développement, du Fonds de développement Chine-Afrique, du monde des affaires et des structures chinoises spécialisées dans la construction des zones économiques, séjourne depuis le 4 novembre au Congo. Le but de leur mission, lever les obstacles inhérents à la faisabilité du projet de la ZES de Pointe-Noire, dont les études sont arrivées à terme.

Notons que les zones économiques spéciales représentent un intérêt majeur pour le Congo car, la diversification de son économie passera par-là, de même que la réduction de la pauvreté et l’amélioration du cadre de vie de la population. La zone économique et le port minéralier de Pointe-Noire seront connectés au réseau ferroviaire national ainsi qu’à la route nationale n°1 qui desservent les autres départements du pays. En dehors de la ville océane, les Zes seront aussi construites à Brazzaville, Oyo-Ollombo (Cuvette) et Ouesso dans le département de la Sangha.

Lopelle Mboussa Gassia
Les Dépêches de Brazzaville.

A propos de echos du mayombe

Photo du profil de echos du mayombe
Site d'informations consacrées à l'actualité économique et financière africaine.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*