Accueil ECONOMIE Tensions entre Bolloré et l’Etat gabonais, suite à la mise en service du nouveau port d’Owendo construit par Olam
Tensions entre Bolloré et l’Etat gabonais, suite à la mise en service du nouveau port d’Owendo construit par Olam

Tensions entre Bolloré et l’Etat gabonais, suite à la mise en service du nouveau port d’Owendo construit par Olam

La mise en service du nouveau port Cargo d’Owendo, construit par le goupe Olam, serait à l’origine des tensions actuelles, entre le groupe Bolloré et l’Etat gabonais, indique la presse locale.

Selon la même source, citant elle-même des sources concordantes proches du Palais du bord de mer, le groupe français aurait porté plainte à Paris, contre l’Etat gabonais pour non-respect de la convention de concession signé le 15 mai 2007.

Laquelle convention transfère à sa filiale, la Société des terminaux de conteneurs du Gabon (STCG), pour une durée de 20 ans, l’exclusivité du service public dans l’étude, de l’aménagement, de la gestion et de l’exploitation du terminal à conteneurs d’Owendo. Cette convention comprendrai notamment les opérations de manutention bord de terre, chargement, déchargement des navires, transfert, déplacement, levage à toute manipulation et prestation liées aux opérations import et export de conteneurs dans l’enceinte du port d’Owendo et de son environnement immédiat.

A toutes fins utiles, depuis la mise en service, en attendant l’inauguration officielle prévue ce mois de juillet, une guerre des coûts d’acconage couve entre les deux places portuaires. Face à la forte concurrence en termes de tarifs appliquée par le nouveau port Cargo d’Owendo, dont les coûts serraient de 25% fois plus bas que ceux pratiqués jusque-là par le groupe français, la multinationale française Bolloré s’est engagée à réduire 40% de ses frais.

Stéphane Billé

Agence Ecofin

A propos de echos du mayombe

Photo du profil de echos du mayombe
Site d'informations consacrées à l'actualité économique et financière africaine.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*