Accueil TRIBUNE Polémique sur le franc cfa: Macron tacle les présidents africains de la zone franc
Polémique sur le franc cfa: Macron tacle les présidents africains de la zone franc

Polémique sur le franc cfa: Macron tacle les présidents africains de la zone franc

La polémique sur le franc “CFA” prend de l’ampleur dans beaucoup de pays africains avec la naissance des organisations “anti franc cfa” qui invitent les gouvernants africains à créer la monnaie africaine. Certains chefs d’état africains en l’occurrence le président tchadien Idriss Déby Itno qui invite ses pairs à sortir de la domination du “FRANC CFA”.

Face à tout ce vacarme sur le franc cfa, le nouveau président français, le président Emmanuel Macron invite les chefs d’état des pays concernés par la polémique à prendre leur responsabilité. Dans un langage direct, le président français invite ses homologues africains à s’assumer.

“…Si on se sent pas heureux dans la zone franc, on la quitte et on crée sa propre monnaie comme l’on fait la Mauritanie et le Madagascar…” a-t-il rappelé au président tchadien et à ceux qui comme lui pensent que le franc cfa est le mal qui ronge l’Afrique.

Pour le jeune président français, les polémiques inutiles ne changeront pas la situation. Au delà de la polémique pense -t-il, il faut poser des actes. Pour ce faire, il indique le chemin possible à suivre. C’est pourquoi il lance à leur endroit: “…Si on y reste (dans la zone franc-NDLR), il faut arrêter les déclarations démagogiques, faisant du franc cfa le bouc émissaire de vos échecs  politiques et économiques, et de la France la source de vos problèmes” lance-t-il à l’endroit des “monarques africains”.

Un défi visiblement lancé aux chefs d’état africains anti franc cfa qui doivent maintenant prouver de quoi ils sont capables en dehors des manœuvres pour se maintenir au pouvoir.

Edouard DJOGBENOU

Beninwebtv

A propos de echos du mayombe

Site d'informations consacrées à l'actualité économique et financière africaine.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*