Accueil ENTREPRISE MANAGEMENT L’industriel Célestin Tawamba remplace André Fotso à la tête du Groupement inter-patronal du Cameroun
L’industriel Célestin Tawamba remplace André Fotso à la tête du Groupement inter-patronal du Cameroun
Célestin Tawamba

L’industriel Célestin Tawamba remplace André Fotso à la tête du Groupement inter-patronal du Cameroun

Seul candidat déclaré à l’élection au poste de président du Groupement inter-patronal du Cameroun (Gicam), le plus ancien et plus important regroupement patronal au Cameroun, Célestin Tawamba (photo) a été officiellement élu au sortir d’une assemblée générale, tenue hier, le 29 juin 2017 à Douala. Il remplace ainsi André Fotso, décédé le 2 août 2016 à Paris, après avoir présidé aux destinées du Gicam pendant 4 ans.

«Notre assemblée générale, par le vote massif qu’elle vient d’exprimer, a choisi l’espoir, le rassemblement, la réconciliation et la refondation! Vous venez d’exprimer, par votre adhésion massive au programme « Gicam en action », votre foi en un Gicam de service, d’action et des résultats concrets ! Un Gicam plus fort et plus entreprenant ! Un Gicam plus puissant et résolument plus conquérant ! », a déclaré le nouveau président dans son allocution inaugural, face au patronat camerounais.

Patron du groupe Cadyst Invest, Célestin Tawamba est aux commandes de quatre entreprises actives dans le secteur de l’industrie pharmaceutique et l’agro-industrie. Il s’agit notamment des sociétés La Pasta et Panzani Cameroun, spécialisées dans la production de pâtes alimentaires et de Cinpharm et SIPP (Société industrielle de produits pharmaceutiques), opérant dans la production de médicaments génériques et autres consommables médicaux.

A 51 ans, le magnat de l’agro-industrie sera secondé à la tête du Gicam par Sanda Oumarou, ancien ministre camerounais, désormais président de Cenainvest, une entreprise de capital-risque contrôlée par le groupe Afriland First Bank ; et Emmanuel de Tailly, directeur général de la Société anonyme des brasseries du Cameroun, le leader du marché brassicole local. Ces deux patrons ont été respectivement élus 1er et 2ème Vice-président de cette organisation patronale.

Avec son équipe, le nouveau président du Gicam promet d’impulser une nouvelle dynamique au sein du Gicam. «Ensemble, nous venons d’embrasser le présent et l’avenir en nous donnant collectivement un nouvel élan ! Nouvel élan porteur de réformes de nos statuts, de notre organisation et de nos modes de fonctionnement, pour plus de capacités et d’efficacité dans l’action ! Nouvel élan dans la mobilisation des moyens, à la fois financiers, humains, et organisationnels, en vue de la réalisation des objectifs que nous venons de nous fixer ! Nouvel élan, afin que le Gicam ne soit plus seulement une force de proposition, mais davantage une force d’action, infléchissant les politiques économiques, fiscales et douanières, dans le sens de la promotion des entreprises locales, et de la consolidation de leur compétitivité ! », a-t-il promis.

Brice R. Mbodiam

Investir au Cameroun

A propos de echos du mayombe

Photo du profil de echos du mayombe
Site d'informations consacrées à l'actualité économique et financière africaine.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*