Accueil ECONOMIE Les prévisions de croissance du Gabon sont projetées à 2,9% en 2016, selon le Comité monétaire financier national
Les prévisions de croissance du Gabon sont projetées à 2,9% en 2016, selon le Comité monétaire financier national

Les prévisions de croissance du Gabon sont projetées à 2,9% en 2016, selon le Comité monétaire financier national

Réunit ce 2 novembre, sous la présidence du ministre de l’Economie, Régis Immongault, le Comité monétaire financier national (CFMN), a passé en en revue, l’environnement économique national et international.

Sur le plan sous-régional, la situation économique sera marquée par une décélération plus poussée de la croissance, en relation avec les performances défavorables du secteur pétrolier combiné au repli significatif dans le bâtiment et les travaux publics.

Un niveau national, l’on observera une stabilité de l’ensemble des activités, malgré les contre-performances observées dans le secteur primaire, notamment au niveau de la production minière.

Poursuivant son analyse, le Comité monétaire financier national a révélé que la croissance économique sera projetée à 2,9 en 2016 contre une prévision révisée de 3,2%.

En s’en tenant au cadre macro-économique de la Banque des Etats de l’Afrique centrale (BEAC), le CFMN a par ailleurs a indiqué que le Gabon respecterait les quatre critères de convergence fixés par la Cémac, dans le cadre de la surveillance multilatérale des économies de la zone.

Prenant acte de l’évolution de la situation monétaire et bancaire à la fin du mois d’août 2016, le CFMN a indiqué qu’elle se caractérise notamment par la baisse des avoirs extérieurs nets de 40,7% à 773,5 milliards de FCFA en raison de la chute des principales matières d’exportation (pétrole et manganèse); la dégradation du taux de couverture de la monnaie de 15,4 points à 69,8%, même s’il demeure au-dessus de celui de la zone Cémac qui est de 64,45%; un accroissement du crédit intérieur à 1569,8 milliards de FCFA.

Dans le même temps, les crédits à l’économie se sont contractés de 3,5%, tandis que la masse monétaire a connu un repli de 0,4% à 2159,1 milliards, induite par la diminution des avoirs extérieurs. Dans l’ensemble, la situation bancaire du Gabon demeure satisfaisante.

Synclair Owona

Agence Ecofin

A propos de echos du mayombe

Photo du profil de echos du mayombe
Site d'informations consacrées à l'actualité économique et financière africaine.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*