Accueil ENTREPRISE Le portugais Iramos Mota va investir 17 milliards de FCFA dans le transport urbain au Cameroun
Le portugais Iramos Mota va investir 17 milliards de FCFA dans le transport urbain au Cameroun

Le portugais Iramos Mota va investir 17 milliards de FCFA dans le transport urbain au Cameroun

Le ministre des Transports, Edgard Alain Mebe Ngo’o, a révélé hier au cours d’une signature de contrat avec le constructeur automobile Iramos Mota à Yaoundé, que le partenaire portugais  du Cameroun, va investir 17 milliards de FCFA sur une période de 10 ans, pour la mise en place d’un système de transport urbain de masse par bus dans la capitale camerounaise.

Dans ce cadre, Iramos Mota va exploiter 150 autobus climatisés et tropicalisés, de marque Atomic, à partir des châssis et moteurs de marque Mercedes d’une puissance de 450 chevaux, dont 140 pour le transport urbain, d’une capacité de 91 places (39 assises et 52 debout), et 10 de type VIP pour le transport des équipes pendant la Coupe d’Afrique des nations de football (CAN) dame de novembre 2016.

Les bus urbains desserviront un réseau de 13 lignes permettant de connecter toutes les principales destinations de Yaoundé à son centre urbain, y compris la ligne universitaire Ngoa-Ekélle-Soa et la ligne spéciale Camtel- aéroport de Yaoundé Nsimalen.

Le contrat entre l’Etat du Cameroun et l’opérateur automobile portugais inclut également la construction de 26 terminaux bus ultra modernes équipés de toilettes, de kiosques à journaux et de points de billetterie pour les tickets et abonnements. Il prend également en compte la construction de 65 abris-bus et de 579 arrêts bus, tous dotés de systèmes d’information aux usagers portant minimalement sur la fréquence et les horaires de passage des bus.

La mise en circulation des 40 premiers bus est prévue avant le 30 octobre 2016, dont 30 bus urbains pour l’exploitation de 5 lignes pilotes à Yaoundé et d’une ligne spéciale Buéa-Mutenguéné-Limbé pendant la CAN féminine de novembre 2016.

La fourniture et la mise en exploitation de 20 véhicules supplémentaires se fera au plus tard en décembre 2016. Les 90 autres restants doivent être disponibles entre janvier et juin 2017.

L’Etat a décidé de fixer le prix du ticket de transport à un niveau social de 200 FCFA quelle que soit la distance, alors même que le prix réel d’équilibre se situe autour de 300 FCFA. Chaque voyage d’un usager sera ainsi subventionné à près de 100 FCFA. Ce qui représente selon Edgard Alain Mebe Ngo’o, une subvention annuelle évaluée à 1,675 milliard de FCFA.

Sylvain Andzongo

Investir au Cameroun

A propos de echos du mayombe

Photo du profil de echos du mayombe
Site d'informations consacrées à l'actualité économique et financière africaine.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*