Accueil HIGH TECH L’application camerounaise «Je parle le bassa 2.0» devient pionnière dans l’apprentissage des langues africaines en ligne
L’application camerounaise «Je parle le bassa 2.0» devient pionnière dans l’apprentissage des langues africaines en ligne
Stéphie-Rose Nyot

L’application camerounaise «Je parle le bassa 2.0» devient pionnière dans l’apprentissage des langues africaines en ligne

La Camerounaise Stéphie-Rose Nyot (photo) a lancé, le 24 juin 2017 à Paris, l’application baptisée «Je parle le bassa 2.0», qui propose une cinquantaine de cours et exercices en anglais et en français, afin de permettre l’apprentissage du bassa, une langue principalement parlée au Cameroun par environ 2 millions de personnes et 800 000 locuteurs dans le monde.

«Lors de sa connexion, l’utilisateur peut sélectionner des exercices parmi une vingtaine de thèmes : conjugaison, grammaire, vocabulaire, calcul, vie quotidienne. Chacun de ces thèmes est accompagné d’une image et d’une traduction en bassa. A la fin de chaque exercice, il obtient une note globale lui permettant d’évaluer son niveau», explique la promotrice de cette application, qui considère le lancement de la nouvelle application comme «une étape décisive vers l’extension de la méthode « Je parle le … 2.0 » à d’autres langues africaines».

Initié en 2013, le projet « Je parle le bassa 2.0 », qui ne se résumait alors qu’à une page Facebook, prendra son envol en mai 2016, à la faveur du succès enregistré par la campagne de financement participatif lancée par ses promoteurs, et qui permettra de lever 7 000 euros. Une enveloppe qui permettra de monter un site web bilingue, un manuel d’apprentissage et des exercices, à partir de septembre 2017. A ce jour, apprend-on, ce pionnier de l’apprentissage des langues en ligne a conquis une communauté de plus de 10 000 personnes.

BRM 

Investir au Cameroun

A propos de echos du mayombe

Photo du profil de echos du mayombe
Site d'informations consacrées à l'actualité économique et financière africaine.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*