Accueil POLITIQUE L’Alternance pour la République insiste sur la tenue des élections avant la fin de l’année
L’Alternance pour la République insiste sur la tenue des élections avant la fin de l’année
Delly Sesanga lors d’une interview au centre Interdiocésain à Kinshasa, le 24/01/2017. Radio Okapi/Ph. John Bompengo

L’Alternance pour la République insiste sur la tenue des élections avant la fin de l’année

La plateforme de l’opposition Alternance pour la République souligne la nécessité de finaliser le processus électoral comme convenu dans l’accord du 31 décembre. Cet accord politique signé par le pouvoir et l’opposition prévoit la tenue des élections avant la fin de cette année pour élire notamment le successeur du président Kabila.   «Nous sommes préoccupés comme tous les Congolais [par] la nécessité qu’il y a à finaliser dans les délais tel que convenu dans l’accord global et inclusif de la CENCO le processus électoral pour les élections en décembre de cette année, la finalisation du fichier électoral et la publication du calendrier [électoral]», a déclaré son président Delly Sesanga qui a rencontré lundi 3 juillet le président de la commission électorale, Corneille Nangaa.   «Nous sommes venus nous enquérir de l’état du processus électoral. Vous savez que l’Alternance pour la République est une plateforme électorale, (…) fortement intéressée par l’issue du processus en cours», a-t-il expliqué.   Au sujet du processus électoral, la commission électorale annonce avoir déjà enrôlé plus de 32 millions d’électeurs sur les 40 millions attendus. Son président, Corneille Nangaa, a assuré que les élections auront lieu conformément aux dates qui seront fixées dans un calendrier électoral réaliste qui sera publié dans les prochains jours.   L’élection présidentielle qui devait avoir lieu en décembre 2016 n’a pas été organisée. Arrivé à la fin de son deuxième et dernier mandat constitutionnel, l’actuel chef de l’Etat Joseph Kabila en poste depuis 2001 reste en fonction à la suite d’un accord signé par le pouvoir et l’opposition le 31 décembre 2016. Cet accord prévoit la cogestion du pays pendant une transition et l’organisation des élections avant la fin de cette année.

Radio Okapi

A propos de echos du mayombe

Photo du profil de echos du mayombe
Site d'informations consacrées à l'actualité économique et financière africaine.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>