Accueil ACTUALITE Italie : un (très) ingénieux système de corruption mis à jour
Italie : un (très) ingénieux système de corruption mis à jour
Une affaire de corruption assez rocambolesque a secoué la ville italienne de Benevento

Italie : un (très) ingénieux système de corruption mis à jour

La police de Benevento, commune de Campagnie située dans le sud de l’Italie, a découvert un système de corruption très spécial. Son instigateur utilisait un instrument chirurgical équipé d’une caméra pour truquer les appels d’offres.

Les escrocs font souvent preuve d’une créativité sans limites mais là, le stratagème touche au génie. Le 28 juin, les carabiniers de Benevento, petite cité de la région méridionale de Campagnie en Italie, ont fait une découverte qu’ils ne sont pas prêts d’oublier. Angelo Mancini, le président des commissions d’attribution des marchés publics de la ville utilisait un laparoscope pour regarder à l’intérieur des enveloppes. Cet instrument chirurgical équipé d’une caméra est normalement utilisé pour visualiser l’intérieur de l’abdomen lors d’une opération. A la sauce Mancini, il permet de connaître le contenu d’un projet d’appel d’offres.

L’ingénieux corrompu monnayait ses services 7% du montant total des travaux à effectuer. L’entreprise qui s’acquittait de la somme pouvait donc connaître le montant proposé par ses concurrents et faire une meilleure offre afin d’obtenir le marché.

Un trafic très lucratif

A noter qu’au moment de l’ouverture des enveloppes, personne n’a jamais rien remarqué. La découverte du pot aux roses relève du hasard. Angelo Mancini est tombé suite à un concours de circonstances. Les carabiniers de la ville surveillaient les activités de certains entrepreneurs locaux. Ils ont fini par découvrir le stratagème d’Angelo Mancini et ont arrêté ce dernier ainsi que dix chefs d’entreprises.

Au regard des biens saisis par les forces de l’ordre, le petit manège de Mancini rapportait gros. Plus d’un million d’euros d’immobilier et 250 000 euros en liquide ont été découverts. Il faut aussi noter, pour l’anecdote, que 140 000 euros ont été dénichés… sous un matelas ! Les projets de travaux publics concernés représentaient des montants allant de 600 000 à cinq millions d’euros.

Réseau RT

A propos de echos du mayombe

Photo du profil de echos du mayombe
Site d'informations consacrées à l'actualité économique et financière africaine.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>