Accueil POLITIQUE Congo. Tsaty Mabiala appelle l’opposition à se parler avant de dialoguer avec le pouvoir
Congo. Tsaty Mabiala appelle l’opposition à se parler avant de dialoguer avec le pouvoir

Congo. Tsaty Mabiala appelle l’opposition à se parler avant de dialoguer avec le pouvoir

Le Premier secrétaire de l’Union panafricaine pour la démocratie sociale (UPADS), Pascal Tsaty Mabiala a estimé le 28 janvier à Brazzaville, au cours d’un échange de vœux avec la presse, que l’opposition congolaise devait d’abord se parler entre elle avant de demander le dialogue avec le pouvoir.

Tsaty Mabiala a estimé que c’était une bonne contribution pour faire évoluer les débats dans le milieu de l’opposition. «Je vais la soumettre aux amis pour voir si l’on ne peut pas procéder de la sorte», a-t-il concédé.

Les acteurs de l’opposition sont conscients qu’ils sont dispersés. Chacun se met dans son coin et exige du gouvernement le dialogue. Pour le premier secrétaire de l’UPADS, si l’opposition a montré son union pendant la campagne référendaire d’octobre 2015, c’est qu’elle peut toujours rééditer cet exploit. « Il faut que nous nous entendions sur un programme commun qui doit fonder notre action commune.

Nous devons discuter avec les autres, de l’opposition, pour voir ce qui peut nous remettre ensemble. Ce n’est qu’à cette condition que nous allons réussir à renverser les tendances dans ce pays lors des prochaines échéances électorales», a-t-il insisté.

Dans son allocution face aux journalistes, Pascal Tsaty Mabiala a aussi affirmé qu’avec la loi qui sera votée sur les nouvelles entités érigées en communes de plein exercice, le corps électoral va nécessairement augmenter. Il a émis, cependant les doutes, dans le contexte de crise actuelle, si le gouvernement disposera des finances nécessaires pour prendre en charge tous les députés.

Il a choisi cette occasion pour déclarer que l’UPADS s’impliquera en 2017 à la préparation du processus électoral annoncé par le gouvernement. Il a cet effet réitéré la demande de son parti consistant à mettre en œuvre des conditions des élections apaisées, démocratiques et transparentes.

L’UPADS tiendra son congrès ordinaire cette année. La date n’a pas été indiquée par les responsables du parti.

A propos de echos du mayombe

Photo du profil de echos du mayombe
Site d'informations consacrées à l'actualité économique et financière africaine.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*