Accueil TRANSPORT Congo-Namibie : construction en vue d’un port commercial à Pointe-Noire
Congo-Namibie : construction en vue d’un port commercial à Pointe-Noire
Le ministre Euloge Landry Kolelas s'entretenant avec le diplomate namibien (photo adiac)

Congo-Namibie : construction en vue d’un port commercial à Pointe-Noire

L’ambassadeur de Namibie au Congo, Vilio Hifindaka, a annoncé, le 29 octobre, à l’issue d’un entretien avec le ministre du Commerce extérieur et de la Consommation, Euloge Landry Kolelas, la construction, par son pays, d’un port commercial à Pointe-Noire. Objectif : dynamiser les échanges commerciaux entre les deux pays-amis.

Deux points essentiels ont dominé les échanges entre les deux personnalités. Il s’agit des modalités de construction de ce port maritime à vocation commerciale à Pointe-Noire et du Projet économique pour lequel, selon le diplomate namibien, l’Etat congolais avait déjà affecté un espace au gouvernement namibien.

Ce port commercial, précise l’ambassadeur, sera financé avec les fonds propres de la Namibie. Sa mise en œuvre s’inscrit dans le cadre de l’ambition que nourrit le Congo et la Namibie de développer les échanges commerciaux en vue de booster le secteur et créer une valeur ajoutée.

« Nous sommes venus se faire une idée auprès du gouvernement congolais de l’espace qu’il a affecté au gouvernement namibien à Pointe-Noire. Ce site est attribué pour construire un port qui sera utilisé comme une fenêtre d’échanges au niveau de l’Afrique Centrale. Ce port sera construit entièrement par le gouvernement, à travers son ministère du Commerce », a indiqué l’ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de Namibie au Congo, Vilio Hifindaka.

Pour prouver l’intérêt que la Namibie accorde à ce projet, l’ambassadeur a annoncé l’arrivée sous peu, d’une forte délégation d’hommes d’affaires namibiens à Pointe-Noire.

Ces investisseurs viendront non seulement pour inspecter le site qui leur est attribué, mais aussi étudier le marché ponténegrin afin de cibler les secteurs porteurs.

Dans les discussions, les deux personnalités ont échangé aussi sur la nécessité qu’à ces deux Etats de continuer à développer la coopération économique, notamment dans les secteurs de l’agriculture, du commerce et celui de l’enseignement.

« Les hommes d’affaires namibiens, qui sont très contents de cette coopération, veulent aussi fournir de la viande, du poisson et autres denrées alimentaires dans le marché congolais », a conclu le diplomate namibien.

Signalant que depuis l’ouverture de l’ambassade de la Namibie au Congo, plus de vingt hommes d’affaires namibiens sont déjà passés exprimer leur intention de venir investir au Congo.

Firmin Oyé
Les Dépêches de Brazzaville

A propos de echos du mayombe

Photo du profil de echos du mayombe
Site d'informations consacrées à l'actualité économique et financière africaine.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*