Accueil ECONOMIE Congo: les compagnies aériennes étrangères ferment leur escale de Brazzaville
Congo: les compagnies aériennes étrangères ferment leur escale de Brazzaville
Aéroport maya maya de Brazzaville

Congo: les compagnies aériennes étrangères ferment leur escale de Brazzaville

Trois  compagnies aériennes étrangères auraient décidé de suspendre la desserte de Brazzaville. Selon certaines indiscrétions, d’autres compagnies aspirent à faire de même, sinon réduire la fréquence de leurs vols sur la capitale congolaise.

TAAG, la compagnie angolaise, a déjà suspendu sa desserte de Brazzaville pour privilégier celle de Pointe-Noire, la capitale économique du Congo. Ces compagnies se plaindraient du taux de remplissage qui a chuté. L’escale n’est plus rentable. Autre motif: les pénuries fréquentes de fuel à Brazzaville et Pointe-Noire et les taxes aéroportuaires jugées trop élevées. Selon certains analystes, si l’on n’y prend garde, rallier Brazzaville par avion depuis l’étranger, ou en partir, relèvera bientôt d’un véritable parcours du combattant, avec une irrégularité dans la desserte et des prix qui risquent de grimper!

La Semaine Africaine

A propos de echos du mayombe

Site d'informations consacrées à l'actualité économique et financière africaine.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*