Accueil ECONOMIE Finance Congo : le ministre veut une politique cadastrale plus efficace et plus intègre
Congo : le ministre veut une politique cadastrale plus efficace et plus intègre
Le ministre congolais des Affaires foncières et du domaine public, Martin Parfait Aimé Coussoud Mavoungou

Congo : le ministre veut une politique cadastrale plus efficace et plus intègre

En vue d’assainir la gestion foncière et optimiser le lotissement, le ministre congolais des Affaires foncières et du domaine public, Martin Parfait Aimé Coussoud Mavoungou, a annoncé le 29 septembre à Brazzaville une série de mesures « visant concrètement à améliorer la transparence et la coordination des politiques cadastrales ». C’est ce que rapporte l’Agence d’information d’Afrique centrale.

Pointant du doigt la responsabilité des géomètres, il a dénoncé des « insuffisances et irrégularités parmi lesquelles les superpositions des propriétés, des attitudes de contre-courant en déphasage avec leur employeur qui est l’Etat et vis-à-vis du peuple qu’ils doivent servir, des pratiques occasionnant  des dépenses à l’Etat ».

Puis s’adressant directement aux concernés, il a déclaré : «  Il est démontré que vous êtes impliqués dans  les ¾ des lotissements qui se font dans des zones non autorisées. Chacun de vous a son propriétaire foncier ; chaque propriétaire foncier a son géomètre, en plus assermenté ».

S’il est autant remonté, c’est surtout en raison de la dimension stratégique de la gestion du foncier urbain. Face à la spéculation, le ministre prône donc une conscience professionnelle plus aiguë, la création de l’ordre des géomètres, et un rajeunissement de la profession.

Souha Touré

Agence Ecofin

A propos de echos du mayombe

Site d'informations consacrées à l'actualité économique et financière africaine.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*