Accueil ENVIRONNEMENT

ENVIRONNEMENT

Ségolène Royal encourage la RDC à ratifier l’accord de Paris

Ségolène Royal

La ministre française de l’Environnement, Ségolène Royal, a adressé la semaine passée une correspondance à son homologue congolais pour encourager la RDC à ratifier l’accord de Paris sur le climat. Elle souhaiterait que la RDC ratifie cet accord, expliquant que le pays regorge un des plus importants massifs forestiers du monde. Le chef de l’Etat congolais Joseph Kabila avait signé ... Lire la suite »

Forêts : le Congo en voie de se doter d’une législation plus efficace

forêt congolaise

Entamée depuis quelque temps, la révision du code forestier obéit aux mutations intervenues ces dernières années dans le secteur. Elle devrait permettre au Congo de disposer d’un nouveau cadre législatif et réglementaire répondant aux exigences de l’heure. Le code forestier adopté en 2000 ayant fait son chemin, présente à ce jour une certaine caducité, au regard notamment de l’avènement des nouveaux ... Lire la suite »

COP 22 : Le Congo félicite le ROSCEVAC pour son leadership en Afrique centrale

nicaise-moulombi2

Le ministre  d’Etat congolais, en charge de l’agriculture et de l’élevage, Henri Djombo, a félicité  Nicaise Moulombi, président du Réseau des organisations de la société civile pour l’économie verte en Afrique centrale (ROSCEVAC), pour son leadership au sein de l’espace de la Communauté des Etats Économiques de l’Afrique centrale (CEEAC). Les félicitations des officiels congolais ont eu lieu lors d’une ... Lire la suite »

Edgard Nguesso et Nicaise Moulombi posent les bases d’un futur partenariat

capture

Le président de la « Fondation Génération Avenir », Edgard Nguesso, a reçu en audience, à Marrakech (Maroc), en marge de la COP22, quelques heures après le lancement de sa structure, Nicaise Moulombi du Réseau des Organisations de la Société Civile pour l’Economie Verte en Afrique Centrale (ROSCEVAC), pour discuter sur un éventuel partenariat. Lors de cette audience, le président du ROSCEVAC a ... Lire la suite »

RDC: les activités humaines menacent les aires protégées

Une vue aérienne du Parc d'Upemba dans la province du Katanga

Les parcs et aires protégées de la RDC sont en danger à cause des activités humaines, déplore le Congolais Raymond Lumbuenamo, expert au Fonds mondial pour la nature (WWF). Il cite notamment les travaux de champs, la chasse et l’exploitation de bois ou des minerais qui, selon lui, perturbent la biodiversité dans ces aires protégées. «Les pluies qui tombent sur ... Lire la suite »