Accueil ACTUALITE (page 2)

ACTUALITE

Prisonniers politiques au Congo-Brazzaville : où en est-on?

Le département d’Etat américain se dit « profondément préoccupé » et demande à la République du Congo la libération du Colonel Marcel Pika. Cet ancien militaire congolais âgé de 70 ans, possède la nationalité américaine. Il est emprisonné depuis un an sans jugement. L’opposition congolaise se dit inquiète sur son sort et sur celui de la centaine de prisonniers politiques, dont elle demande la ... Lire la suite »

La France va enquêter sur d’éventuels crimes contre l’humanité au Gabon

L’annonce de la victoire du président sortant Ali Bongo Ondimba en août 2016 au Gabon avait été émaillée de violence. La réélection controversée du chef de l’Etat avait déclenché des manifestations durement réprimées, des pillages et des centaines d’interpellations. Le principal opposant Jean Ping maintient toujours qu’il est le véritable vainqueur de ce scrutin. La justice française a décidé d’enquêter ... Lire la suite »

Afrique : Condé et Déby Itno déplorent la lourde tutelle de la France

Cinquante-sept ans après l’accession à l’indépendance de la plupart des pays d’Afrique francophone, la France continue d’exercer une influence remarquable sur ses ex colonies. En plus de la monnaie de ces pays arrimée au trésor français, la politique intérieure n’échappe pas non plus aux desiderata de Paris. Dans cette allégeance quasi totale à l’Elysée, deux voix pas des moindres de ... Lire la suite »

Congo: La santé d’un autre prisonnier condamné, Modeste Boukadia, se serait dégradée

Incarcéré à Pointe-Noire, depuis janvier 2016, condamné, en mai 2017, à 30 ans de travaux forcés et à une amende de cent millions de francs Cfa, Modeste Boukadia, le président du parti C.d.r.c (Cercle des démocrates et républicains du Congo) purge sa peine à… la Clinique Guénin. Et pour cause, avant même sa détention, il a avait subi des violences ... Lire la suite »

Gabon: une crise post-électorale émaillée de crimes contre l’humanité?

Une juge d’instruction française a décidé d’enquêter sur d’éventuels crimes contre l’humanité perpétrés lors des violences post-électorales au Gabon après la victoire controversée d’Ali Bongo à la présidentielle de 2016. En septembre 2016, un Franco-Gabonais a déposé une plainte pour arrestation et détention arbitraire en bande organisée, torture, tentative d’assassinat et crime contre l’humanité. Ce jeune homme, qui a souhaité ... Lire la suite »