Accueil CULTURE-SPORT CAN 2017: Réactions après les rencontres Gabon – Guinée Bissau et Cameroun – Burkina Faso
CAN 2017:  Réactions après les rencontres Gabon – Guinée Bissau et Cameroun – Burkina Faso
Paulo Duarte, sélectionneur du Burkina Faso.

CAN 2017: Réactions après les rencontres Gabon – Guinée Bissau et Cameroun – Burkina Faso

RÉACTIONS APRÈS GABON – GUINÉE BISSAU

Baciro Candé (sélectionneur de la Guinée-Bissau)

« Nous sommes dans la joie. Malgré les difficultés du pays, nous nous sommes qualifiés pour la phase finale. Nous savions que le Gabon a une excellente équipe. Nous savons aussi qu’ils ont le meilleur joueur d’Afrique et d’Europe. Nous avons nos limites, mais nous sommes venus ici avec des ambitions. Nous allons au fil des matches améliorer nos compétences. Nous allons essayer d’aller plus loin que possible. C’est une compétition très difficile. Nous n’avons que quelques jours pour nous reposer. Le Cameroun va être difficile.

José Antonio Camacho (sélectionneur du Gabon)

« Nous avions les trois points et nous en avons perdu deux. Mais nous avons les mêmes chances de nous qualifier que si nous avions gagné. Nous savions que le match allait être difficile. Il n’y a rien de facile dans le football. Il faut prendre les matches les uns après les autres, et ils sont tous différents. Il nous reste le prochain match contre le Burkina, une équipe que nous devons étudier. On va les voir jouer. Le prochain match sera important. »

 

RÉACTIONS APRÈS CAMEROUN – BURKINA FASO

Hugo Broos (sélectionneur du Cameroun)

« Je pense que j’ai vu une équipe du Cameroun qui a bien joué et qui a des qualités. Je pense que le Cameroun est prêt. On va avoir besoin de ce niveau pour se qualifier pour les quarts de finale. On a dominé l’adversaire, on s’est créé des occasions. La seule chose dont on a besoin, c’est quelqu’un qui les met dedans. Et encore une fois si on ne sait pas marquer avec des occasions pareilles, c’est difficile de gagner des matches. J’ai sorti les deux joueurs de flanc (Njie et Bassogog) parce qu’ils étaient fatigués. Salli, le remplaçant, n’a pas donné ce que j’attendais de lui dans les dernières 20 minutes ».

Paulo Duarte (sélectionneur du Burkina Faso)

« Le Cameroun nous a surpris avec son 4-3-3 alors que nous nous attendions à un 4-4-2. Dommage que ma stratégie en première mi-temps n’ait pas fonctionné. Mes attaquants n’ont pas bien compris la stratégie que je voulais. On n’a pas contrôlé la première période. On a corrigé à la mi-temps. Nous sommes aussi une équipe en phase de rénovation. On peut jouer mieux. Je pense que l’on sera mieux dans quatre jours ».

CAF

A propos de echos du mayombe

Photo du profil de echos du mayombe
Site d'informations consacrées à l'actualité économique et financière africaine.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>