Accueil ECONOMIE Agriculture Agro-industrie Mouila : Olam installe la plus grande plantation d’Afrique
Agro-industrie Mouila : Olam installe la plus grande plantation d’Afrique

Agro-industrie Mouila : Olam installe la plus grande plantation d’Afrique

Les plantations réalisées dans la province de la Ngounié, par l’industriel Olam, vont faire de cette partie du Gabon un pôle majeur en Afrique en matière de production d’huile de palme au regard des investissements concrets sur le terrain.

« Cette plantation est la plus grande d’Afrique ».Ces propos sont du responsable des ressources humaine d’Olam palm Mouila qui magnifie le travail déjà réalisé par sa société.

En effet, Olam palm Mouila c’est un ensemble de plantations reparties en trois (3) lots : PK19, Mandji et Moutassou.

Les activités d’Olam dans cette partie du pays ont débuté en 2012 et à ce jour, 38300 hectares ont déjà été plantés à savoir lot 1 (pk19) 15 884 hectares, lot 2 (Mandji) 8300 et le lot 3 (Moutassou) 14 114 hectares.

Le planting sur le site de Mandji a commencé en 2014. « Pour le moment à mandji il y a trois plantations. Ce lot2 a une superficie totale de 31 000 hectares. Il reste environ 900 hectares à terminer, et nous allons le faire en février » a précisé Michel Nzokoué le directeur des plantations du lot 2. Toutefois, dans les trois lots il reste à planter 5000 hectares. Les premières récoltes dans l’ensemble ont donné 7100 tonnes.

Ces plantations, comme sur d’autres espaces exploités par Omal palm, laisse une partie importante à la protection de la biodiversité. il faut souligner que dans la province de la Ngounié, le développement des plantations n’a pas toujours nécessité la déforestation. Les zones de savane également sont exploitées.

La transformation de la matière première surplace a débuté. En effet, avec la construction d’une usine de transformation d’huile de palme au PK19, qui ne fonctionne pas encore en plein régime, on enregistre des chiffres de 45 tonne de noix de palme traités par heure. L’entreprise envisage de monter ce taux à 90 tonne lorsque cette nouvelle usine sera en pleine capacité.

Pour réaliser tout ce travail, Olam palm Mouila emploie 5365 personnes essentiellement des gabonais. C’est d’ailleurs l’une des recommandations qui vise à donner en priorité l’emploi au nationaux. Il y a également du personnel étranger et selon Juldas Boukinda « ce personnel étranger est composé de personnes hautement qualifiées et dont la mission est de transmettre les connaissances au nationaux pour arriver à terme à la nationalisation des postes. Donc toutes ces personnes finiront par partir et leurs postes reviendront aux gabonais ».

En outre, dans ce vaste projet, Olam palm Mouila soustraite également avec des entreprises locales gabonaise à l’instar de Mime ny et Mognu mussiru, deux PME qui placent du personnel (ouvriers agricoles) et font également dans le transport. Pour la responsable de la première PME « avant l’arrivée d’Olam, mon entreprise n’avait pas de marché, on ne faisait rien, notre premier contrat c’est avec Olam et ça se passe bien on s’en sort ».

Une partie du personnel de l’entreprise est logée sur site en attendant la construction des autres logements (2400) prévus.

PC

Gabonews

A propos de echos du mayombe

Photo du profil de echos du mayombe
Site d'informations consacrées à l'actualité économique et financière africaine.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>